▲ Les Jolies Plumes : Rêver d’un ailleurs virtuel

tumblr tera paysage
Source : *

On me demande parfois dans quel monde je vis, si je suis parmi eux. Mais je suis bien loin. Je n’aime pas ce monde. Je n’aime pas ces gens. Ils laissent beaucoup trop d’importance au paraître : s’habiller comme ça, faire bonne impression, ne pas dire ceci, ou cela. Moi je m’en moque. Je n’ai pas l’impression de faire partie de votre monde, bien trop abstrait à mon gout. Je pars. Ailleurs. Dans mon univers.

Alors oui, il n’est pas réel à vos yeux. « Ce n’est qu’un jeu » dites-vous, mais il a tellement plus de sens que le vôtre. J’y rencontre de nombreuses personnes avec qui je discute pour un temps, avec qui je me lie parfois d’amitié. On se rejoint plusieurs fois dans la journée. On s’entraide. On avance.

Ces gens n’ont pas besoin de savoir qui je suis réellement. Seuls les mots ont un véritable pouvoir. Des mots. Des échanges. Du partage. Ce monde, je le préfère au vôtre, il est mon échappatoire, mon jardin secret. Je ne les connais pas vraiment mais c’est juste assez pour me sentir appartenir à une communauté. Ce n’est pas grand-chose, mais c’est suffisant.

C’est pourquoi, je me réfugie souvent dans la peau de mon personnage : une grande elfe aux cheveux courts et roses pâles, à la peau blanche, avec pour tenue, des pétales de fleurs et un sceptre de protection. Je porte secours aux autres, je les soutiens dans un combat. Je suis volontaire. Et ça, je ne pourrais jamais l’être dans « le monde réel ».

Je suis ce qu’on appelle une personne avec une « déficience moteur », autrement dit, une handicapée, un mollusque, un siège roulant… Votre monde ne me correspond pas. Par le jeu, je suis quelqu’un d’autre, je m’évade, je suis ce que je ne serai sûrement jamais. Je me sens utile. Alors non, le virtuel n’a rien d’abstrait, il est tout ce qu’il y a de plus réel. Pour moi, il m’offre une seconde vie.

Je rêve de ce monde, où nouer des liens serait simple, où la végétation aurait des couleurs que nous ne soupçonnons même pas et où l’impossible n’existerait pas


Ce texte est ma troisième participation à l’atelier d’écriture virtuel des Jolies plumes tenu par Fabienne et Célie. Ce mois-ci le thème était :

« Parfois notre vie ne correspond plus à ce que l’on espère. C’est souvent dans ces moments que naît l’envie d’ailleurs. Mais vers quel ailleurs se rêve votre personnage et… franchira-t-il le pas ? »

Je ne voulais pas partir sur le thème d’un voyage car je l’avais un peu abordé dans ma première participation. C’est en discutant avec mon meilleur ami que j’ai eu envie de partir sur un monde virtuel. Ce texte est quand même plus joyeux que le précédent non ? Si vous souhaitez nous rejoindre, envoyez un mail à : latelierdesjoliesplumes@gmail.com.

J’espère que ce texte vous plaira autant que les deux autres que vous pouvez retrouvez en cliquant juste en dessous :
Première fois #2
Dans l’attente d’une gare #1

Vous pouvez aller lire les autres interprétations du thème en cliquant sur le nom des blogueuses : I Feel BlueEnvie de Poésie  – Et si on bavardaitLes idées de DMiss BlemishAilho BelieveEncore une connasse parisienneDans tes yeuxLexie Swing –   (à suivre)


Comment trouves-tu mon interprétation du thème ?
As-tu des améliorations de syntaxe à me donner ?


 3..2..1.. Virée dans l’espace

Advertisements

23 commentaires

  1. Hello, j’ai participé (pour la première fois) à l’atelier des jolies plumes. Comme toi je n’avais pas envie de partir sur le thème du voyage, trop attendu à mon goût. J’ai bien aimé ton texte, je regrette juste que tu ne l’aies pas développé davantage 😉 Je suis d’accord avec le propos et je vais continuer d’explorer ton blog. A bientôt.

    J'aime

  2. c’est ça que j’aime avec cet atelier, voir qu’à partir du même thème, on part tous dans des sens complètement différents! 🙂 j’ai beaucoup aimé ton texte, je trouve ton interprétation du sujet super originale, j’y aurais jamais pensé 😉

    J'aime

  3. Je suis toujours une grande fan. Mais j’avouuue qu’à la fin je me suis dit « Oh non c’est déjà fini ! »
    C’était une très bonne idée de partir sur le monde virtuel, je me suis seulement dit que ça aurait pu être n’importe qui et pas seulement une personne handicapée. J’ai trouvé ça un tout petit peu dommage que le sujet ne soit pas plus développé !
    A part ça tu as toujours une jolie écriture, ça donnerait presque envie de s’y mettre 😛
    Et puis le sujet me touche un peu parce que mon copain a eu une période très geek avant qu’on se rencontre, justement parce que le milieu scolaire dans lequel il était ne lui convenait pas du tout et les gens non plus. Il y passe encore du temps maintenant (beaucoup moins) et moi je trouve ça vraiment exaspérant par moment. J’essaye de faire des efforts, j’ai déjà joué avec lui mais je reste très sensible sur le sujet, pour moi ce n’est pas la vraie vie quoi, surtout quand on a les moyens de passer du temps avec des personnes en chair et en os, de découvrir le monde. Enfin c’est vraiment un sujet de débat dans mon moi intérieur parce qu’un côté je comprends, j’aime même bien quand c’est raisonnable, c’est plus facile de parler aux gens quand on a la protection de l’écran. Mais de l’autre ça reste un monde virtuel et la vie est trop courte pour perdre des heures, des jours, devant un ordinateur.

    Ahah gros commentaire pour cette fois, pas vraiment utile d’ailleurs mais ça me fait du bien 😛

    J'aime

    • C’est vrai que comparé au précédent, le texte est beaucoup plus court, j’ai été moins inspirée ^^ Et je pense le retravailler un peu car comme tu l’as dit, il aurait pu être encore plus (et mieux ?) développé. Mais viens nous rejoindre ! 😀
      Alors là, entre le monde réel et les « grands joueurs » il y a tout un débat c’est vrai. Mon petit frère a été dans une période comme ça aussi, donc je serai tenté de dire qu’il vaut mieux voir de vraie personne plutôt que de s’enfermer chez soi. Mais le virtuel permet aussi d’éviter notre « vraie » vie, comme pour ton chéri qui ne se sentait pas bien. J’avoue que je suis assez mitigée sur a consommation de jeux vidéos trop intense :/
      Hihi, oui grand commentaire mais ça me fait plaisir de le lire ! Et ils sont toujours utiles ! Banane va :p

      J'aime

      • C’est sûr que ça permet d’éviter la vie quand ça va pas mais justement, est ce que ce serait pas une façon un peu trop facile d’éviter nos problèmes ?
        De toute façon c’est un débat interminable parce que comme tout c’est une question d’équilibre, il faut trouver le juste milieu 🙂

        J’ai hâte de lire la nouvelle version si tu le retravailles, ou le prochain texte 😀

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s