▲ Jour 44 : Les trilogies que je n’ai pas réussi à finir.

Coucou les kangourous !

Je ne suis pas une grande lectrice mais je m’intéresse souvent aux best-seller, ces livres qui font parler d’eux partout. Je me suis donc penchée sur la trilogie des fameuses 50 nuances de Grey et, dans un tout autre genre, de Divergente. Après avoir dévoré les deux premiers tomes, je vais t’expliquer pourquoi je n’ai pas réussi à les terminer, malgré toute la conviction du monde.

Argument principal lorsque l'on me demande les raisons.
Argument principal lorsque l’on me demande les raisons : « Je me suis ennuyée »

 – 50 nuances de GreyEL James

50 nuances plus claires de grey tome 3

J’ai lu le premier tome sans grande conviction au début, puis j’ai complètement accroché au personnage si mystérieux de Christian Grey. Dans le tome suivant, c’est totalement le centre du récit et on découvre peu à peu son passé, ses douleurs, ses faiblesses.. Mais alors le troisième et dernier, je dis non. Pourquoi ?

Du cul, du cul, du cul, voilà comment résumer en trois mots. Bon, tu me diras que c’est logique c’est un roman (pseudo)érotique, fait pour mouiller les petites culottes mais à un moment, faut savoir dire stop !

 Trop gnangnan et cul-cul la praline, ce qui peut être paradoxal. J’ai déjà lu des livres d’amour mais alors celui-là, dans la description de ce que ressens Anastasia… est digne d’un écrit d’adolescente (et encore !). C’était déjà présent dans le premier tome, et revoir ça dans le troisième, c’était plus possible.

∅ Une intrigue essoufflée, déjà qu’elle était fragile, mais alors ce tome 3 n’apporte rien à l’histoire. Le but était de découvrir Qui est véritablement Christian Grey et la réponse est dans le second livre. Là, il n’est question de rien, de vide et de néant. Lire une histoire où tout va bien, c’est ennuyant !

 

DivergenteVeronica Roth

Divergente tome 3 Bon oui, cette histoire n’a absolument rien à voir avec la précédente ahah ! Comme tu as pu le voir dans l’article Tout vu tout entendu, le film m’avait vraiment donné envie de lire le livre (la compréhension est meilleure !). Ni une, ni deux, je me suis jetée sur le premier tome et dévoré le deuxième que j’ai simplement trouvé génial : on ne s’ennuie pas une seconde. Le seul point que je regrette c’est que les sentiments de Tris sont parfois trop peu développés… Le tome 3 a été une overdose, je ne l’ai pas fini.. Pourquoi ?

Un changement d’écriture qui ne m’a pas convaincue. Dans ce dernier opus, l’auteure se place dans la peau de Tris puis celui de Quatre, changeant selon les chapitres. Ce changement de tête m’a vraiment perturbée car cela faisait 600 pages lues à travers Tris et là, je ne savais plus dans quelle tête j’étais. Énorme crise d’identité !

Les personnages finissent par te prendre la tête. Moi qui adorait le couple Tris/Quatre dans le film, j’en suis arrivée à m’en lasser dans le troisième tome. Plus l’histoire avance, plus ils deviennent invivables entre eux et même individuellement.

Trop de survols d’éléments. Je l’avais déjà ressenti dans les deux précédents tomes. Ce que j’aime lorsque je, lis, c’est de tout savoir du personnage, ce qu’il pense, ce qu’il ressent… Et je trouve que bien souvent, l’auteure ne le développe pas assez… Peut-être parce que je comparais trop cette trilogie avec Hunger Games..


As-tu lu ces trilogies ? Tu as réussi à les terminer ?
Partage moi aussi ton avis sur la page Facebook du blog, on est bien bien bien !


3..2..1.. Virée dans l’espace

Publicités

17 commentaires

  1. Pour ma part j’ai fini les trois tomes de Divergente même si, comme toi, j’ai eu trop de mal à m’adapter au changement de narrateur à chaque chapitre 😛 Au final j’ai réussi à m’y faire, et j’ai finalement plutôt bien aimé le dénouement de la trilogie. J’ai juste regretté (*ATTENTION SPOILER !*) qu’on n’entende presque plus parler des factions ni du monde à l’intérieur de la ville. J’aimais bien cet aspect là des premiers tomes. Mais c’est la même frustration que j’ai eue eu lisant le dernier tome d’Harry Potter et aussi le dernier Hunger Games !!! Bref si jamais tu as le courage de t’y remettre un jour, je te conseille quand même de le terminer car ça vaut le coup 😉

    J'aime

    • C’est quand même super destabilisant ! J’ai fini par le laisser de côté et commencer un autre livre, peut être que j’arriverais à le reprendre un jour, avant que le film ne sorte xD Oui, je regrette un peu cet aspect, on sort complètement du monde créé et au final, même si je trouve que c’est une idée énorme, (! SPOIL !) d’avoir fait de ce monde un monde factuel, au final, je n’aime pu cette idée. xD

      J'aime

  2. Je n’ai pas lu la trilogie de Divergente et j’avoue que même si j’ai beaucoup aimé le film, ça ne m’a pas trop donné envie de les lire ! En y repensant je trouvais l’histoire d’amour déjà un peu gnangnan dans le film (sûrement exagérée avec Hollywood) alors je préférais passer mon chemin sur le livre ..

    Et pour 50 nuances de Grey, je me suis laissée tenter par le tome 1 aussi mais c’est tout, je trouve que c’est déjà beaucoup du cul du cul et du cul comme tu dis 😛

    J'aime

    • Ah oui ? Moi souvent, quand j’aime le film j’ai envie de lire le livre xD ! Et à l’inverse. Sauf avec Harry Potter, car j’avais été trop déçue de l’adaptation du coup j’avais arrêté de les lire xD L’histoire d’amour dans les livres est moins gnangnantes quand même ^^

      Et pour l’autre, ouais c’est incroyable ! Bon, même si c’est un peu le but de livre, quand on passe dans les côtés de la narration au final il n’y a pas grand chose qui ressort. Même les sentiments d’Anastasia sont complètement surfaits. Voilà, je crois que c’est le mot du livre. ^^’

      J'aime

  3. Moi je pense qu’elle savait pas comment finir son divergent!

    SERIEUX! Je l’ai fini hier, et quoi [ATTENTION SPOIL] Tris meurt? WHAT THE HELL! Je comprends pourquoi elle a décidé de faire deux narrateurs…[FIN SPOIL]

    J’suis trop déçue. Et c’te pseudo future idylle Quatre/Christina, pfff

    PR

    J'aime

  4. Je viens de relire ton article après avoir fini la trilogie Fifty Shades… Que j’ai adoré ! Je trouve au contraire que ce n’est pas qu’une question de cul (qui fait parti, je pense, de n’importe quel nouveau couple). Pour ma part, j’ai trouvé une dimension très psychologique a l’histoire. C’est un très bon exemple du fait que le passé de quelqu’un affecte en très majeure partie les réactions et décisions du quotidien. J’ai trouvé l’histoire relativement réaliste du fait de la diversité des personnages qui sont très différents les uns des autres. A travers les anecdotes du livre, on peut voir des situations qui arrivent ou peuvent arrivé à tout le monde dans la vie quotidienne. Les personnages et sentiments sont totalement humains, ce qui permet de s’attacher à tous les personnages. J’ai pensé également que l’histoire aurait pu s’arrêter au tome 2, cependant, le tome 3 permet de terminer correctement l’histoire et approfondi les explications des douleurs psychologiques de Christian Grey. Je pense qu’on rêve toutes, à notre façon, de tomber sur un homme dans ce genre. Une sorte d’homme idéal, en dehors de ses penchants sadomasochistes et sadiques, qui se révèlent tendre, romantique, drôle, généreux et affectueux… Une histoire un peu à l’eau de rose pimentée par des scènes érotiques (sans qu’elles soient complètement trash pour autant, en tout cas je m’attendais clairement à pire…). Pour le coup, je ne suis pas d’accord sur le fait qu’on puisse qualifié le livre que par « du cul du cul du cul ». Il s’agit d’une histoire relativement réaliste en ce qui concerne les sentiments et la torture psychologique que peut faire subir la peur de l’inconnu (aussi bien pour Christian qu’Ana)… Maintenant j’attends de voir comment ils vont pouvoir réussir à retranscrire cette dimension dans le film, sans avoir de voix OFF expliquant les pensées d’Anastasia.

    J'aime

    • Et bien ! Tu vois, j’ai adoré la partie du livre qui se penchait plus sur justement, la psychologie de Grey. Son passé est vraiment très intéressant pour comprendre le pourquoi du comment il est devenu comme ça. Mais Anna est pour moi fade.. Ses pensées dans le tome 1 puis le tome 3 sont vraiment dignes d’une enfant, je n’ai pas réussi à m’identifier à elle. Je pense que le tome 1 par contre, n’est que « du cul du cul du cul », il n’y a que très peu de dimension psychologique. Par contre le tome 2 approfondi véritablement le personnage de Grey, et c’est ce qui m’a le plus transporté car dès que l’auteur revenait à Anna… je faisais un blocage. Après, je ne l’ai pas dit dans l’article je crois, mais leur échange de mails est aussi génial à lire, car très subtile et révélant quelques choses de plus mystérieux.
      Come toi en tout cas, j’attends de voir l’adaptation car ce n’est pas un livre facile ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s